Une académie pas comme les autres !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L’estomac dans les talons… [pv Kyo]

Aller en bas 
AuteurMessage
Tracy R Pikky
In the Sky, In your Eyes ~
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 25
Localisation : Quelque part... ♫

Feuille de personnage
Surnom: Cissy
Maladie: Hallucination auditive
Relationships:

MessageSujet: L’estomac dans les talons… [pv Kyo]   Lun 14 Juin - 19:52

L’estomac dans les talons…
Aujourd’hui, et comme beaucoup d’autre matinée, je me levais en faisant un bruit monstrueux. J’activai la musique dans mes oreilles, et me retournai pour voir si je n’avais réveillé personne. Non en effet, personne n’était réveillé car ma chambre était vide. Je regardai l’heure indiqué par mon réveille tic-tac. Dix heures et demie ! Horreur ! Cela faisait plusieurs jours que je me levais à des heures comme celle-ci. Le week-end encore ça allait, mais quand c’était la semaine, là ça devenait moins drôle.
Dehors il faisait beau. Enfin, il ne faisait pas un grand soleil avec 40° à l’ombre, mais malgré les quelques nuages qui perçaient le ciel, rien ne prévoyait une journée pluvieuse. Et tant mieux ! Enfin, c’est ce que me disait mon instinct de météorologue. En sommes, il ne faut pas se fier à mes intuitions. Je suis moi-même pas certaine d’être fiable !

Je pris une serviette et des vêtements propres et je sortis de ma chambre pour aller me prendre une bonne douche. De retour dans ma chambre, je tournai en rond quelques instants. Qu’allais-je bien pouvoir faire aujourd’hui ?

Comme toute réponse, mon estomac grondait. Ben oui, j’avais faim. Après tout, je n’avais pas beaucoup mangé hier soir… Quoi qu’il en soit, je sortis de ma chambre et montai dans le réfectoire. Bien entendu, il n’y avait plus personne à l’intérieur. Le silence qui y régnait était tellement pesant, que j’en avais mal à la tête. Je pris mon mp3 et mis le volume à fond. C’était une chanson d’un groupe anglais. Dans le genre rock et qui faisait un peu mal aux oreilles. Mais je préférais une fois de plus cela plutôt que ces voix dans ma tête. Je regardais le présentoir devant moi. Quelques muffins aux fruits secs, des cookies à moitié cassés, deux pommes pourris, et quelques petites viennoiseries qui avaient l’air d’être là depuis pas mal de temps, me faisaient faces. Je fis une grimace. Ça m’apprendra à me lever à des heures impossibles. Résignée, je pris un muffin et partis vers une table à côté d’une des fenêtres, dans un coin. L’air dégoutée, je commençai à le manger. Bon, au moins je tiendrais jusqu’à midi.

Dehors, le temps se couvrait. Le ciel était recouvert d’immenses nuages gris. Je regardais le paysage l’air vague. Je rêvais d’aller dans un endroit où le soleil serait présent toute l’année. En Grèce par exemple. Mais pour cela je devais être majeur. Et j’aimais Iskis.

Je fus tirée de ma rêverie par une ombre, non loin de moi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satoshi Kyo
~TheGod~

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 09/05/2010

Feuille de personnage
Surnom: Kami-Sama
Maladie: Mégalomanie
Relationships:

MessageSujet: Re: L’estomac dans les talons… [pv Kyo]   Dim 20 Juin - 22:39

La température ces temps-ci, était particulièrement belle. Le beau soleil, permettais au Dieu Kyo de trouvé d'autre fidèle qui pourrais le servir. Durant l'après-midi, c'était généralement l'heure, où il faisait quelque petit discours de Dieu. Tel était la routine de Kyo lorsqu'il n'allait pas en cours. Quoi que, même s'il était en cours et que l'envie lui prenait, il sautait sur le bureau du professeur et faisait son discours habituel qui servais a recruter de nouveau fidèle. Lorsque les cours était fini, Kyo se rendait au club d'hôtes. Ha... le club d'hôtes était son club préférer. C'était durant le temps qu'il passait dans ce club, que Kyo pouvait "jouer" avec son petit Dorian. Dorian quel môme amusant, Kyo le considérais comme un vrai fidèle. Enfin, c'était dans le club d'hôtes que Kyo laissait libre a son charmes pour plaire a certaines fille. Malgré ceci, Kyo ne faisait rien avec les filles, car il ne considérait pour le moment, aucune fille digne de s'élever au statut de déesse.

Le soleil, venait de percé les rideaux de chambre de Kyo. Les rayon de soleil, qui lui arrivait au visage, voulait signifier qu'il était temps qu'il se lève. Une autre journée de classe allait commencer. Et comme il était encore tôt, Kyo allait en profiter pour aller manger au réfectoire. Allez au réfectoire, alors qu'il était encore tôt était un moyens pour ne pas payer la nourriture. Kyo mit donc ses pantalons et sa chemise qu'il laissa déboutonner. Comme il était encore tôt, Kyo ne pensais pas qu'il trouverait quelqu'un de debout a cette heure. Il monta jusqu'au premier étage et rentra dans le réfectoire en claquant plusieurs fois des doigts.

"Mesdames, votre Dieu Kyo a faim. Servez-lui ce que vous avez de meilleur"

Il jeta un rapide coup d'œil au réfectoire et vis une élève déjà debout. Tiens Tiens, si ce n'était pas la deuxième délégués des Modernes. Cette petite qui était toujours avec son petit Dorian~.

"Tiens Tiens, mais quoi voilà. N'est-ce pas la deuxième délégués des modernes. Tu venais voir ton Dieu?"

Kyo sentait qu'il allait bien amusée au dépends de la délégués.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracy R Pikky
In the Sky, In your Eyes ~
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 25
Localisation : Quelque part... ♫

Feuille de personnage
Surnom: Cissy
Maladie: Hallucination auditive
Relationships:

MessageSujet: Re: L’estomac dans les talons… [pv Kyo]   Jeu 24 Juin - 15:16

L’ombre s'était rapprochée et se trouvée maintenant juste en face de moi. Je levai la tête pour reconnaître le visage à l'air hautain qui s'y trouvé, celui de Kyo Satoshi, célèbre pour être le président du club d’Hôte, en l’occurrence. Je vis ses lèvres bougeaient, sans pourtant entendre un seul son. Il devait certainement me parler mais avec mes écouteurs dans mes oreilles et à la puissance à laquelle était ma musique, on ne pouvait pas dire que j'entendais grand chose. Pour ne pas paraître impolie, je finis par baisser le son, de manière à ce que j'entende encore un peu la musique mais aussi la voix de ce cher Kyo. Je levai ma tête vers lui et lui fit un sourire d'excuse.

    Pardon ? Je n’ai pas compris ce que tu me disais avec la musique dans mes oreilles… Peux-tu répéter s’il te plait ?


Sans faire exprès je lâchai un bâillement, plutôt profond - du genre à se décrocher la mâchoire-, et m’étirai sur ma chaise de tout mon long.

Mon ventre, toujours pas rassasié, criait famine, tel un gros tonnerre par une nuit d’orage.

Sans trop me préoccuper de lui, je retournai me chercher un muffin et un jus d'orange. Je pus entendre les dames de cantines qui me servaient, glousser sur la prestance de Kyo Satoshi. Et bien voilà, son beau monde allait encore mieux tourner avec ces trois nouvelles adeptes. Il faut bien avouer que Kyo Satoshi était beau, même très beau. Toutes filles normalement constituer ne pouvait le nier. Mais personne ne pouvait aussi nier qu’il était très arrogant avec un égo surdimensionné.

Je retournai m’asseoir à ma table. Mais c’était sans compter sur le fait que Kyo s’était lui aussi installer à ma table. Je m’assis en face de lui avec un air faussement désespérée.

    Il est vrai que le réfectoire n’est pas assez grand, et vu l’heure qu’il est, il est rempli !


Pour faire simple, c’était une manière beaucoup plus poli de lui dire "Dégage !"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satoshi Kyo
~TheGod~

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 09/05/2010

Feuille de personnage
Surnom: Kami-Sama
Maladie: Mégalomanie
Relationships:

MessageSujet: Re: L’estomac dans les talons… [pv Kyo]   Jeu 24 Juin - 21:05

Satoshi Kyo, était arrivé tel un dieu dans le réfectoire. Encore une fois, il pouvait entendre les dames du réfectoire en pleine hystérie total. Ha... le cri de ses admirateurs, quel doux son a ses oreilles. Oui c'était évidant, pour tout Dieu et tout ceux qui avait des admirateurs le cri des fans était le mieux. C'était avec ce cris qu'on pouvait se sentir aimer et apprécier a sa juste valeur. Tracy R. Pikky, la dernière fois qu'il l'avais aperçu était lorsqu'elle était venu au club d'hôtes pour voir Dorian. Mais Kyo n'était pas rester longtemps, car il présentait que son petit Dorian avait le besoin d'être seule avec cette charmante jeune fille.

Pardon ? Je n’ai pas compris ce que tu me disais avec la musique dans mes oreilles… Peux-tu répéter s’il te plait ?

- Comme ces dommages que tu n'ai pas attendu les dires de ton Dieu. Prête plus attention a mes paroles.

Kyo savais pertinemment que cette gamine ne l'avais pas écouter a cause de ses écouteurs qui jouait sa musique trop forte. Alors qu'il venait de s'assoir en fasse d'elle, elle lâcha un bâillement qu'on aurait dit qu'ont écorchais les bœuf.

- Oh vous êtes fatiguer milady? Est-ce de la faute de mon petit Dorian? Il c'est bien occupé de toi j'espère!

Alors qu'il venait de terminer sa phrase, un petit canari jaune vien se poser sur son épaule gauche. Sans prendre la peine de bouger sa tête, il savait pertinemment que c'était Hibird son petit canari de compagnie. Alors que la dame du réfectoire, lui posait un plat avec son petit déjeuner. Kyo sorti de sa poche de chemise, un sachet de graine qu'il ouvrit et déposa dans sa main. À peine les graines déposé, que Hibird s'empressa de les manger. De sa seule mains de libre, il commença a manger une pomme.

Il est vrai que le réfectoire n’est pas assez grand, et vu l’heure qu’il est, il est rempli !

Kyo afficha un certain sourire suite a la remarque de Tracy.

- Oh tu te rend compte Hibird de ce qu'elle dit. Ont dirait qu'elle ne se rend pas compte de la chance qu'elle a de passer le petit déjeuner a la même table que nous deux. Tu crois qu'elle ignore ce que les autres fille donneraient pour passer le petit déjeuner avec nous deux.

Parler a un canaris était-ce un truc étrange pour les autres ou non? Et puis, Hibird n'était pas n'importe quel canari, il était le canari jaune du Dieu Satoshi Kyo.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracy R Pikky
In the Sky, In your Eyes ~
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 25
Localisation : Quelque part... ♫

Feuille de personnage
Surnom: Cissy
Maladie: Hallucination auditive
Relationships:

MessageSujet: Re: L’estomac dans les talons… [pv Kyo]   Ven 25 Juin - 17:41

- Comme ces dommages que tu n'ai pas attendu les dires de ton Dieu. Prête plus attention a mes paroles.

Mon Dieu ? Comment ça mon Dieu ? Je ne croyais en aucun Dieu ! Quel qu’il soit. Et encore moins en lui… Mais bon, je ne préférai pas relever.

- Oh vous êtes fatigué milady? Est-ce de la faute de mon petit Dorian? Il c'est bien occupé de toi j'espère!

Dorian ? Occupé de moi ? Ah bon ? Il aurait dû ? Remarque, dès qu’il me voit, il me tombe dessus. Et au sens propre du terme… Je ne répondis toujours n’ayant pas trop envie de lui parler. C’est alors qu’un petit canari vient se poser sur son épaule. Un des dames de la cantine lui apporta son plateau et il commença à nourrir l’oiseau sur son épaule. Personnellement, je ne donnerais pas à manger à mon chat à table avec moi, ou encore mieux à une table où il y aurait plusieurs personne. Préférant ne rien dire, je regardais néanmoins la bestiole à plume en pensant à Néko, qui n’en ferait qu’une bouchée. Je souris à l’image qui s’imposa dans ma tête. J’imaginai la tête de Kyo, sans doute horrifié qu’un petit chat comme Néko est put avaler son précieux canari en deux coups de pattes.

- Oh tu te rends compte Hibird de ce qu'elle dit. Ont dirait qu'elle ne se rend pas compte de la chance qu'elle a de passer le petit déjeuner a la même table que nous deux. Tu crois qu'elle ignore ce que les autres filles donneraient pour passer le petit déjeuner avec nous deux.

Je ne pus m’empêcher de rire à cette remarque. Effectivement, beaucoup de filles de l’académie donneraient n’importe quoi pour partager un peu du temps libre de Kyo Satoshi. Devais-je me considérer comme chanceuse dans ce cas là ? Chez moi, la chance était un bien grand mot. J’étais certes chanceuse d’être toujours là, chanceuse que la Dame Blanche ne met toujours pas retrouvée, mais je ne me considérais pas comme chanceuse de partager le petit déjeuné de Monsieur Je-Me-Prend-Pour-Dieu. Avec son canari de surcroît.

    Comme je ne me rends ab-so-lu-ment pas compte de la chance que vous, Ô Grand Dieu, m’avez donné en ce jour, dis-je d’un ton ironique, tu pourrais aller voir une de tes admiratrices, qui elle appréciera à sa juste valeur ta présence à ses côtés. Et notamment celle de ton canari.


Je tournai ma tête vers la fenêtre. Les nuages arrivaient de plus en plus. Je comprenais mieux pourquoi Néko n’avais pas bougé de sous ma couette se matin.

    Le beau soleil que nous avions va repartir. Dommage. A moins que ta personne puisse lui ordonner de rester, lui dis-je d’un air moqueur.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satoshi Kyo
~TheGod~

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 09/05/2010

Feuille de personnage
Surnom: Kami-Sama
Maladie: Mégalomanie
Relationships:

MessageSujet: Re: L’estomac dans les talons… [pv Kyo]   Dim 4 Juil - 20:40

Cette gamine était assez amusante pour Kyo, elle était l'une des rares personnes, qui ne comprenait pas la chance d'être en compagnie de lui. En plus d'être un Dieu, il était le président du club d'hôtes. En dehors du club d'hôtes, Kyo n'aimait pas faire la cour aux jeunes demoiselles, car la plupart du temps c'était celle-ci qui lui faisait la cour pour avoir la chance de passé du temps avec lui. Mais aujourd'hui enfin plutôt dans les minutes à suivre, tout allait changer. Il allait sortir le petit jeu qu'il sortait habituellement aux demoiselles qui venait le visité au club d'hôtes. Et puis, si ceci ne marchait toujours pas, Kyo n'avait qu'à demander a son petit Dorian de l'aider pour qu'elle comprenne qui était Satoshi Kyo!

Kyo continua de regarder Tracy tout en flattant doucement la tête de Hibird. Son plan, était sur le point de commencer et il en était très content.

Comme je ne me rends ab-so-lu-ment pas compte de la chance que vous, Ô Grand Dieu, m’avez donné en ce jour, dis-je d’un ton ironique, tu pourrais aller voir une de tes admiratrices, qui elle appréciera à sa juste valeur ta présence à ses côtés. Et notamment celle de ton canari.

En plus d'être amusante, cette gamine avait le sens du sarcasme. Tout pour plaire a Kyo qui s'ennuyait de ne plus faire la cour aux jeunes femmes.

Le beau soleil que nous avions va repartir. Dommage. A moins que ta personne puisse lui ordonner de rester, lui dis-je d’un air moqueur.

Voilà l'instant qu'il attendait. L'instant ou il pouvait mettre son plan en exécution. Voilà le moment qu'il voulait. Son plan allait commencer maintenant. Hibird remonta sur son épaule, laissant ainsi Kyo prendre les mains de Tracy et la regardez droit dans les yeux.

-Je vous pris de m'excusez ma belle demoiselles. J'ai beau être un Dieu, mais je n'ordonne pas au ciel. Mais je connais un endroit qui vous plaira. Je ferais tout ce qui m'est possible pour vous rendre heureuse Milady. lui dis-je tout en déposant un léger baiser sur sa main.

Le plan du Dieu Kyo allait t'il marcher ou non? S'il marchait, tant mieux pour elle, car elle allait enfin comprendre ce que c'était de passé du temps avec Satoshi Kyo. Et si son plan ne marchait pas, il lui restait toujours un autre petit plan de rien du tout dans sa tête.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracy R Pikky
In the Sky, In your Eyes ~
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 25
Localisation : Quelque part... ♫

Feuille de personnage
Surnom: Cissy
Maladie: Hallucination auditive
Relationships:

MessageSujet: Re: L’estomac dans les talons… [pv Kyo]   Mer 7 Juil - 20:29

Son oiseau remonta sur son épaule, et sans que je m’y attende, il me prit les mains et me regarda droit dans les yeux.

- Je vous pris de m'excusez ma belle demoiselles. J'ai beau être un Dieu, mais je n'ordonne pas au ciel. Mais je connais un endroit qui vous plaira. Je ferais tout ce qui m'est possible pour vous rendre heureuse Milady. Dit-il en déposant un baiser sur ma main.

Le rouge m’était monté aux joues d’un coup. Malheureusement, c’était une faculté courante chez moi. L’intimidation, la colère, le malaise, tout y passé. Aujourd’hui, j’avoue ne pas savoir si c’est du malaise ou de l’intimidation. Et je me demandais bien ce que Kyo Satoshi avait derrière la tête pour me dire des choses pareils. C’était sans doute le discours qu’il donnait à ses admiratrices. Gênée, je ne savais plus où me mettre. Je regardai tout autour de moi, à la recherche d’une personne sur laquelle j’aurai pu me jeter dessus pour lui échapper. Malheureusement, il n’y avait personne. La poisse ! Je baissai mes yeux, et me rendis compte qu’il tenait toujours mes mains. D’un geste brusque et peu élégant, je les retirai et mes joues ressemblées maintenant à des tomates bien mûr.

Je soufflai pour essayer de faire partir cette gêne et faire redescendre à une couleur normale la teinte de mes joues. Laissant partir le feu sur mes joues et reprenant mes esprits je lui dis :

    - Un endroit ? Je voudrais bien savoir lequel ?


Je le regardai dans les yeux et remis mes écouteurs dans les oreilles et mis une chanson de Vivaldi très bas, pour que je puisse encore entendre les dires de « mon Dieu ». La tête posait sur ma main, je commençai à enrouler mes cheveux autour de mes doigts. Mon regard se fit plus vague. Je me concentrais sur les notes qui se jouaient dans ma tête. Pourtant, pleins de questions s’entassaient dans ma tête. Toutes concernaient ma curiosité.

Je finis mon verre de jus d’orange posait devant moi. Le temps se gâtait de plus en plus, et l’ennui me gagnait lui aussi. Après tout, cela pourrait être amusant. Je retenus difficilement un autre bâillement et finit par lui dire :

    - Après tout, pourquoi pas … Je te suis.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Satoshi Kyo
~TheGod~

avatar

Messages : 40
Date d'inscription : 09/05/2010

Feuille de personnage
Surnom: Kami-Sama
Maladie: Mégalomanie
Relationships:

MessageSujet: Re: L’estomac dans les talons… [pv Kyo]   Lun 12 Juil - 3:12

Kyo la regardait toujours droit dans les yeux en lui tenant les mains. Kyo eu un léger sourire, lorsqu'il la vit rougir. La première parti de son plan marchait avec succès. Tracy devait profité de ce moment unique, car jamais mais jamais Satoshi Kyo le président du club d'hôtes n'avait fait ce genre de chose en dehors du club d'hôtes. Maintenant il devait trouvé un lieu vite vite a l'amener? Quoi il n'avait pas déjà pensé a un lieux? Mais non, le Dieu Kyo avait tout prévu mais tout. Il savait que Tracy ne vivait que par le bruit et que le silence elle le détestait. Ce n'était pas pour rien qu'elle était dans le club de musique. Avant de partir pour le réfectoire, il avait croisé des membres du club de musique et il avait bien l'intention d'utilisé leur talent pour arrivé a ses fin.

Lorsque Tracy retira brusquement sa main, Kyo la laissa faire mais continua de la regarder droit dans les yeux comme il savait le faire. Il attendait patiemment sa réponse. Bientôt oui bientôt, elle allait craquer comme tout les autres fille pour Satoshi Kyo le Dieu et président du Club d'hôtes.

- Un endroit ? Je voudrais bien savoir lequel ?


Un sourire, s'afficha de nouveau sur le visage du Dieu Kyo. Son plan fonctionnait à la perfection. Elle était tombé dans le piège qu'il voulait. Alors qu'elle finissait son jus d'orange et qu'elle remit son casque sur ses oreilles, Kyo la fixa toujours dans les yeux. La réponse qu'il attendait temps allait bientôt arrivé il le sentait.

- Après tout, pourquoi pas … Je te suis.


Kyo se leva et se posta devant elle. Une fois devant elle, il lui prit la main et quitta le réfectoire avec elle. Tout en marchant dans les corridors de l'école, Kyo garda la main de Tracy dans la sienne. Il monta avec elle les escaliers qui montait au deuxième étage. Le lieu ou il voulait se rendre était proche mais proche. Enfin, il s'arrêta devant le club de musique et ouvrit la porte. Il avait que 3 membres présent dans la salle. 3 membres qui allait aidé à réalisé son plan.

- Bien le bonjour messieurs!

Kyo lâcha enfin la main de Tracy, et regarda la salle vite vite. Enfin, il avait trouvé ce qu'il voulait dans cette pièce. Une guitare, était posé non loin d'une chaise. Il s'assit sur la chaise et pris la guitare. Il regarda un après l'autre les 3 membres du club de musique en leur lançant un regard qui demandait de jouer avec lui. Puis il regarde de nouveau Tracy

- This is for you Milady

Après ceci, il commença a jouer. Après les premières note, il commença a chanter

- So close, no matter how far
Couldn't be much more from the heart
Forever trusting who we are
and nothing else matters

Never opened myself this way
Life is ours, we live it our way
All these words I don't just say
and nothing else matters


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tracy R Pikky
In the Sky, In your Eyes ~
avatar

Messages : 72
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 25
Localisation : Quelque part... ♫

Feuille de personnage
Surnom: Cissy
Maladie: Hallucination auditive
Relationships:

MessageSujet: Re: L’estomac dans les talons… [pv Kyo]   Ven 16 Juil - 14:23

Kyo se leva, et vint se poster devant moi. Il me prit par la main, et m’entraina hors du réfectoire pour m’emmener Dieu sait où. Je le suivais sans chercher à me dérober, après tout j’avais donné mon accord pour le suivre. Il ne me lâcha pas plus la main à mesure qu’on déambulait dans les couloirs. Il prit les escaliers, je commençais à reconnaître le chemin qu’il empruntait : c’était celui que j’utilisais quand j’allais au club de musique. Mais je pouvais me tromper bien sur, ce chemin déboulait sur plusieurs autres endroits. Et puis qu’est ce que Kyo Satoshi ferait dans le club de musique ? Arrivé au deuxième étage, il se dirigea bel et bien vers le club de musique. C’est alors qu’une appréhension commença à m’envahir. Qu’allait-il bien faire là bas ? Mon pas se fit un plus trainant, ralentissant du coup Kyo. Cette appréhension montait de plus en plus, et un nœud se forma dans mon estomac.

Je chérissais particulièrement le club de musique, c’était mon refuge lorsque je n’avais pas le moral. Je devais facilement passé deux ou trois heures par jour et parfois plus dans cet endroit où la musique y régnait en maîtresse absolue. Le simple fait d’imaginer Kyo entrain de faire quelque chose de mal dedans, me faisait tressaillir.

Il s’arrêta devant la porte et l’ouvrit. A l’intérieur, trois membres étaient présent. Les pauvres, dans quoi allaient-ils être embarqués ?

- Bien le bonjour messieurs !

Kyo lâcha ma main, et je le vit chercher quelque chose dans la salle. Son regard s’arrêta sur une guitare posait à côté d’une chaise. Il s’assit sur la chaise et prit la guitare. Je me félicitai d’avoir rangé la mienne la veille. Je la laissais souvent dans le club, mais hier soir voulant composer dans mon lit, je l’avais emmené avec moi pour le plus grand malheur de mes camarades de chambres qui voulaient dormir. Kyo regarda les membres du club voulant sans doute leur faire passer un message. Mon cœur s’accéléra. L’angoisse monta de plus en plus. Qu’allait-il donc encore faire ? C’est alors qu’il me lança un regard avant d’ajouter :

- This is for you Milady.

Hein ? Milady ? Mais qu’est ce qu’il disait encore comme bêtise ! Si on avait été dans un dessin animé, de la fumé serait sans aucun doute sorti de mes oreilles. Je n’eus cependant pas le temps de m’apitoyer sur mon sort car il me réserva une surprise, qui me valu presque une attaque cardiaque. En effet il commença à jouer, suivit par les autres membres du club. Après les premières notes du début, il commença à chanter :

- So close, no matter how far
Couldn't be much more from the heart
Forever trusting who we are
And nothing else matters

Never opened myself this way
Life is ours, we live it our way
All these words I don't just say
And nothing else matters


Cette fois ci, une tomate bien mûre paraissait bien pâle à côté de moi. J’étais tellement rouge que je virais au cramoisi. Colère et gêne étaient tous deux mélangés. Ma respiration se bloqua pendant quelques secondes. Je la repris juste attend. Un peu plus et je m’étouffai. Je respirai lentement essayant de me calmer. Aussi calme que j’aurais pu l’être dans un moment comme celui-ci je bredouillai :

    -Heu… merci… c’est… euh… très jolie… c’est ça… je veux dire… euh… que… euh… merci.


Ne sachant plus où me mettre je cherchais une aide quelconque auprès des membres du club, qui ne firent absolument pas gaffe. Maudit soient-ils ! Plus calme, je reportai mon attention sur Kyo.

    -Et donc… euh… Non mais qu’est ce que ça veut dire, nom d’un chien !


Finalement, mon calme repartit très vite… Je serrai mes poings près à lui en mettre une. Si mes yeux pouvaient tuer, je crois qu’il n’y aurait plus personne dans cette pièce…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’estomac dans les talons… [pv Kyo]   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’estomac dans les talons… [pv Kyo]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Visite dans les égouts
» Haïti: un camion plonge dans une rivière, des dizaines de victimes
» ET LA VERITE SORT DU PUIT/SOU MENSONGE DANS GNB CONTRE ATTILA
» haiti dans les annees 50
» Les changements climatiques menacent le tourisme dans les Caraibes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oh Great :: L'ACADÉMIE - INTÉRIEUR :: Premier Étage :: Réfectoire-
Sauter vers: