Une académie pas comme les autres !
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les Fantômes Attaquent ! [PV Harry]

Aller en bas 
AuteurMessage
Dorian D. O'Ryan

Prince
« It's a Pleasure to Serve you »
avatar

Messages : 108
Date d'inscription : 28/04/2010

Feuille de personnage
Surnom: Prince ~
Maladie: Dysmorphophobie
Relationships:
MessageSujet: Les Fantômes Attaquent ! [PV Harry]   Jeu 24 Juin - 19:27

    Le Karma t'a entendu !

    Je marchai... Morne... Déterré... Dans le brouillard environnant l'académie dans le but d'aller chercher quelque chose en ville. Pourquoi marchais-je ainsi ? Pourquoi, moi qui étais pourtant habituellement enjoué, sautant tout en marchant et parlant souvent seul, était à cet instant précis silencieux, à moitié recroquevillé sur moi même et le plus discret possible ? Et bien pour avoir l'explication d'un comportement aussi peu habituel, il faut remonter quelques minutes en arrière, plus précisément au moment où, comme chaque Samedi après midi, j'étais au cercle d'Hôtes pour m'occuper d'une demoiselle bien charmante. Que j'ai fait l'éloge d'un plateau ou des camarades de ce club, peu importes, ses yeux brillaient d'une telle intensité que j'étais sûr qu'elle serait heureuse pour encore au moins une bonne centaine d'années. Tout se passait à merveille, et la pause était enfin arrivée, quand Kyo vint me demander d'aller lui chercher quelques effets qui répondraient à ses attentes, qui seraient dignes d'un Dieu. Des effets qu'il n'y avait évidemment pas dans l'académie mais qu'il fallait aller chercher à l'extérieur. Pourquoi pas ? Le soleil était absent et les oiseaux ne chantaient pas, mais le brouillard serait le meilleur pour m'accompagner sur le chemin ! Ainsi donc y allais-je en toute gaité sans me soucier de ce qu'il pourrait se passer à droite ou à gauche, saluant les demoiselles que je croisais dans les couloirs avec un sourire courtois qui m'étais naturel.

    Je marchai en toute quiétude lorsque soudainement, une voix, un chuchotement retenti derrière moi. "Tu as cassssssééééééé le casque d'une âme en paix, le karma t'a entendu!" et lorsque je me retournai... personne. Je... Qu'était-ce ? ! ÇA Y EST ! La dame blanche m'attaquait pour me punir. Enfin, enfin j'allais être châtié de tout pêché mais... Par quel moyen ? Comment ? Des frissons me parcoururent tout le corps. Peut-être enverrait-elle a mes trousses une horde de fantômes ou pire. . . Ferait en sorte que je sois dépressif ! J'étais touché par une terrible malédiction, je ne pouvais rien y faire ! Je... J'étais fini, totalement ifni. Ma vie devrait s'arrêter aujourd'hui ou jamais. Et si... Et si elle me faisait tomber ? Si elle me déformait ? Des centaines de films passaient dans ma tête, tous plus inquiétants et dérangeants les uns que les autres, aussi préférais-je remonter à la salle des Clubs pour dire à Kyo que je ne pouvais pas y aller. Fatale erreur. Il m'envoya son regard meurtrier, électrique qui me faisait tant peur en me lançant un "Le Karma t'a entendu" ! Comme l'avait fait la Dame Blanche juste avant ! JE..... J'obéissais donc dans un élan phobique et c'est ainsi que les portes de l'académie se refermèrent derrière moi dans un grincement inquiétant et que je commençais ma marche au travers du brouillard sombre, sale et sans nom !

    Chacun de mes pas étaient lourds, de plus en plus lourd. C’était la malédiction ! Le brouillard cachait ma vue à moins de 5 mètres et il faisait froid. Je ne savais pas ou j’étais, je savais seulement ou j’allais, et je sentais en moi cette peur de plus en plus pesante de voir sortir un fantôme de nul part. OUI UN FANTÔME ! De toute ma vie, j’y ai toujours cru. Superstitieux de naissance, et élevé avec une Grand-mère de la même nature, j’ai toujours pensé qu’il y avait quelque chose après la mort, et que certaines âmes restaient sur terre. . . Pour... Pour prendre leur vengeance et tous nous tuer ! Oui oui c’était possible ! Et... Et ils feraient de nous des âmes errantes aussi cherchant à se venger de spectres qui étaient intouchable et ce... ce... ce serait la fin du monde ! Nooooon je ne voulais pas finir comme un fantôme ! Je voulais vivre, je voulais vivre ! D’un coup, j’arrêtai ma marche pour regarder autour de moi. J’avais de toute évidence perdu le chemin pour me retrouver dans un endroit encore plus froid qui n’inspirait rien de bon... Il y avait des corbeaux tout autour et... cette ambiance dans l’air, ce quelque chose qui me disait qu’il valait mieux que je fasse demi-tour... Jusqu’à ce que je trébuche sur quelque chose. Me relevant avec effroi, je posai mes yeux sur la source de ma chute : Une... tombe ! Mes yeux s’écarquillèrent et aussitôt je me collai et m’accrochait à la première chose à coté de moi, chose étrangement chaude qui elle aussi, s’accrochait à moi tout en criant. Entendant son cri, je me posai mon regard sur lui.. et... Criait une fois encore en me reculant le plus possible, alors qu’il en faisait de même.

    Grand Dieu qui pouvait se trouver sur une tombe à cette heure ci ? Ou qui pouvait bien être dans un cimetière avec ce brouillard ? Ou qui m’avait suivi pour que je me tuer et me découper en morceaux, ou pire, pour me blesser et me déformer ? Je continuai à crier jusqu’à remarquer une chevelure que je connaissais bien... N’était-ce pas... Mais oui ! C’était Harry ! Ce petit bout de chou que j ‘adorais plus que n’importe qui dans cette académie ! Il était mon sauveur ! Mon Héros ! mais... en fait... Il était venu pour me sauver ? Ou alors un fantome le possédait ? Je... Parce que j’étais prudent, je préférais rester à quelques mettre de lui.


        - Harry ! Harry ! Comme je suis content de te voir ! J’avais tellement peur tout seul. Mais.. Mais tu vas bien ?!!!! Qu’est-ce que tu fais ici !!!! Tu devrais faire plus attention tu sais, c’est dangereux, trèèèès dangereux !! Des fantômes pourraient t’attaquer et t’abimer ton JOLI VISAGE ! Dis-je tout en gesticulant, d’un air totalement paniqué. Harry n’aurait pass eu être là. C’était trop dangereux et en plus. RENTRE ! RENTRE ! ON VA MOURIIIIIR !!



    La véritable situation actuelle :
    Malgré le brouillard bien loin d’être très épaix, le soleil laissait apparaitre quelques rayons. . . La vie des oiseaux n’était pas en périle : Ils ne chantaient certes pas mais comme tous les oiseaux, ils piaillaient et volaient dans tous les sens. Aucun corbeau n’était présent, seulement quelques rouges gorges sautant de tombes en tombes. L’herbe du cimetière était d’un vert éclatant et de nombreuses fleurs reposaient sur les tombes présentes. Un sentiment de prospérité et de paix règne sur les lieux. . .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://iskis.rabbitforum.org
Harry Hasle

avatar

Messages : 17
Date d'inscription : 17/05/2010

MessageSujet: Re: Les Fantômes Attaquent ! [PV Harry]   Mer 30 Juin - 23:01

La journée était à présent bien entamée. Certains classes avait hors et déjà finies les cours, et se consacraient dès à présent à leurs clubs respectifs. Quand à Harry… il avait totalement oublié que le sien l’attendait. C'est-à-dire qu’au lieu de se trouver à son club de glisse le jeune garçon stationnait dans la cour, sur l’un des bancs bordant l’établissement. Cela faisait maintenant bien une demi heure qu’il essayait en vain se souvenir des formules compliqués de maths sous ses yeux. Avec un beaucoup de concentration il réussit à résoudre quelques équations, la formule réécrite juste au dessus de l’exercice. Seulement il se laissait souvent distraire… un insecte, une feuille qui tombe à ses cotés, ou une démangeaison. Il laissa rapidement tomber les maths, après tout il aura juste à demander de l’aide à quelqu’un. Instinctivement il savait qu’une personne était toujours prête à lui venir en aide, même si il avait encore du mal à garder son visage en tête. Fatigué par ces efforts, il se laissa allez contre le dossier du banc, ses bras baillant autour de son corps. Mais rien ne pouvant terrasser la pile qu’il était, quelques secondes lui suffit pour retrouver toute sa vigueur. Il regarda tout autour de lui, et agita les bras dans tout les sens mécontent.

-whaaaaa quel ennui !!

Mais alors qu’il posa son regard sur le bâtiment des cours, il ressentit une étrange sensation. Il connaissait bien ce sentiment. Mais toujours aussi impuissant il ne pouvait savoir pourquoi il avait comme une alarme dans sa tête qui lui murmurait qu’il passait à coté de quelque chose d’important. Mais comme toujours il n’y fit pas attention, après tout il n’y pouvait rien, et il serait encore et encore excuser. Mais à présent il ne voulait plus étudier ! il repoussa donc ses bouquin dans son sac et prit son carnet. Celui ou il avait pris soin de noter toutes choses importantes. Ce carnet ci était celui de ses cours. Et soudainement, ce fut comme si il venait de se faire piquer par une grosse bête. Tout en se redressant d’un bond du banc il attrapa son sac et parti comme un boulet de canon. Sa y est il savait !! Il avait loupé son heure de club sportif, bon ce n’est pas en quinze minute qu’il arrivera à faire grand-chose mais c’était la moindre des choses que d’aller s’excuser.

-club de glisse, club de glisse... vite ! Club de glisse, club de…

Voici une de ses techniques pour ne pas se faire distraire et ne pas perdre son objectif. Répéter et répéter pour enregistrer encore et encore l’information. Mais encore une fois il fut distrait. Son regard se posa sur une tignasse blonde, un visage parfait et un corps de rêve. Une personne qui du point de vue d’Harry rayonnait de beauté et de gentillesse. Un prince à son avis. C’est ca ! Un prince ! Un prince qui lui disait quelque chose. Un visage qui réveillait en lui ce sentiment d’admiration. Son cerveau lui ne s’en souviens pas, mais son cœur, ne peux l’oublier. Instinctivement, ce nom franchit de lui-même la paroie de ses lèvres.

-My prince… Dorian-sama….

Les poings se rejoignant sous son menton, les yeux se chargeant d’étoiles et d’émotion, il se trémoussa sur place excité comme une adolescente fan girl devant son chanteur préféré. Etrangement il ressentait un véritable plaisir à le voir seul, et l’envi de le suivre devint la seule et unique pensée dans son esprit. Sans même s’en rendre compte lui-même il rentra dans un mode qui en effraierait beaucoup. Armé d’un appareil photo sorti tout droit de sa poche –ne l’étonnant guère vu ce qu’il retrouve dans ses poches- , et se mit à suivre les traces, ou plutôt espionner son idole. Ce dernier semblait bien trop préoccuper pour se rendre compte qu’en ce moment même chacun de ses mouvements était passer aux rayons X des yeux du plus grand adepte du culte lui étant dédier.

Les deux étudiants se retrouvèrent rapidement hors de l’école, Harry ne se souciait que peu ou le menait Dorian, mais voir au loin des tombes l’intriguait. Le cimetière ? que faisaient-ils au cimetière ? Et depuis quand le suivait-il déjà ? Le club de glisse et même leurs sorties de l’école était déjà bien loin dans la brume de ses souvenirs perdus. Le cimetière dégageait non une ambiance angoissante comme ce que l’on pourrait voir dans les films, ou même les dessins animé qu’il regardait tout jeune, mais bien une ambiance paisible, presque envieuse. Le repos des morts dans cette atmosphère semblait être quelque chose de si agréable. Mais lorsqu’on est mort, on ne peux malheureusement s’en rendre compte…Devant lui, le prince blond, semblait tendu, voir même près à perdre son sang froid. Cela le surpris, et il s’approcha dans l’intention de lui demander ce qui lui faisait tant peur. L’endroit était si plaisant si on enlevait le fait qu’ils se trouvaient dans un cimetière. Mais alors qu’il arrivait près de lui, le jeune prince se prit les pieds dans l’une des tombes et tomba au sol. Harry voulu crier « attention » mais trop tard le voila au sol. La surprise le déconcentra et les derniers évènements repartirent dans les limbes de sa mémoire cassée. Pourquoi ? Pourquoi maintenant ?? Sa y est il ne savait plus ce qu’il faisait ici. Un cimetière ? Comment ? Quand ? il le savait, il avait conscience qu’il avait une raison d’être là, mais laquelle ? Il se prit la tête dans les mains. Encore, il n’était pas rare qu’il se retrouve dans des endroits étrange sans se souvenirs… il n’aimait vraiment pas ça. Conscient de son déficient de mémoire, il ne pouvait que détester ce genre de situation. Alors qu’il essayait évidemment en vain de se creuser les ménage, ne provoquant qu’un désagréable maux de tête, il se fit percuter par Dorian. Puis un cri retentit, et il sursauta joignant l’autre en criant lui aussi. Son cœur battait à tout rompre, et il regarda autour de lui effarer, essayant de trouver la cause de ce cri. Son regard se posa sur un mignon petit papillon aux ailes bleu. Oubliant encore une fois, il sourit doucement et suivit du regard la petite créature volé aux alentours. Si seulement il pouvait imaginer les pensées bien ridicules de son prince. Alors qu’il tourna de nouveau son visage vers le blond, ce dernier se trouvait à présent à plusieurs mètres.

- Harry ! Harry ! Comme je suis content de te voir ! J’avais tellement peur tout seul. Mais.. Mais tu vas bien ?!!!! Qu’est-ce que tu fais ici !!!! Tu devrais faire plus attention tu sais, c’est dangereux, trèèèès dangereux !! Des fantômes pourraient t’attaquer et t’abimer ton JOLI VISAGE !

Trop trop ! C’était trop pour son cerveau, il ne put tout enregistrer. Mais dans son état de panique il était normal de ne pas prendre en compte sa mémoire courte. Et voilà, il n’avait pas put suivre. La seule chose retenu de toutes cette tirade, ce fut le « ton joli visage » il se demanda d’abord ce que cela faisait là, mais ce compliment suffit à lui sembler flotter sur un nuage. Ses yeux s’éclairèrent d’une lueur enchantée, et il rougit fortement. Le nom de la personne devant lui, lui étant sortit de sa tête, mais sachant qu’il s’agissait de son idol adoré, il s’avança à grand pas et se trémoussa devant lui.

-Mon visage est bien moins parfait que le votre ! il est si rondelet…et je suis si commun… vous vous êtes… comme si une aura vous entourais… on fait quoi ici ?

Oui brusque sujet de conversation. Il dut perdre encore le fil. Vraiment c’est dur la vie d’amnésique. Comment il avait dit autre chose entre temps ? Mourir ? peut-être.. qui sait, il n’avait pas fait attention. Dorian semblait toujours aussi tendu. Il le contourna et posa ses mains sur ses épaules, bien qu’il soit bien plus grand que lui. là, il commença un doux massage pour le détendre. Rien que ce contact que Dorian ne repoussait pas, le comblait de joie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Les Fantômes Attaquent ! [PV Harry]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quant les harpies attaquent
» Harry Vederchi [Pouffy]
» Harry Potter Et La Coupe De Feu
» Harry Potter [Gryffondor, 5ème année]
» Le survivant, alias Harry Trouble

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Oh Great :: EXTÉRIEUR - LA VILLE :: Aux Alentours :: Le Cimetière-
Sauter vers: